corridor


corridor

corridor [ kɔridɔr ] n. m.
• 1611; de l'it. corridore « passage étroit entre un local et un autre »
1Passage couvert mettant en communication plusieurs pièces d'un même étage. couloir, passage. Long, étroit corridor. Au fond du corridor, à droite. « Il se trouve à l'extrémité d'un corridor obscur, sur lequel donnent plusieurs portes » (Robbe-Grillet).
2Délimitation géographique faisant communiquer une enclave avec l'extérieur. couloir. Le corridor polonais (1918-1939).

corridor nom masculin (italien corridore) Passage qui met en communication diverses pièces d'un appartement, d'un étage ; couloir. Territoire resserré entre deux États, qui sert de débouché à un autre territoire. ● corridor (synonymes) nom masculin (italien corridore) Passage qui met en communication diverses pièces d'un appartement, d'un...
Synonymes :

corridor
n. m. Passage qui met en communication plusieurs appartements d'un même étage, plusieurs pièces d'un appartement. Syn. (Québec) passage.

⇒CORRIDOR, subst. masc.
A.— 1. Passage plus ou moins étroit, mais plus long que large, qui, dans une habitation, donne accès, de plain-pied, à une partie de l'édifice, le plus souvent à une pièce ou à plusieurs pièces qui s'ouvrent sur lui. Un corridor désert; au bout du corridor; porte donnant sur le corridor; suivre un long corridor. Synon. couloir. Visiter les escaliers, les passages et les corridors voisins (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 111). Un corridor menait à un cabinet d'étude (FLAUB., Trois contes, Un Cœur simple, 1877, p. 5). J'ai suivi pour aller au parloir un long corridor, puis un escalier et pour finir un autre couloir (CAMUS, Étranger, 1942, p. 1175) :
1. ... la vraie vie de cette demeure prenait jour sur une cour intérieure qu'un puits ornait en son centre, une cour verte, humide, discrète. Un corridor étroit passant sous une voûte basse faisait communiquer ce jardin secret avec un autre bout de terre, ...
DANIEL-ROPS, Mort, où est ta victoire? 1934, p. 213.
2. Deux escaliers donnaient accès aux étages supérieurs dont les corridors desservaient plus d'une douzaine de chambres ...
S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 77.
SYNT. Un corridor désert, interminable, sombre, ténébreux; un corridor capitonné, ciré, dallé, voûté; corridor transversal; un corridor cul-de-sac; un corridor d'hôtel; le corridor des classes, des loges; le corridor du troisième étage; au détour, au fond d'un corridor; dans l'ombre du corridor; ouvrir la porte du corridor.
P. anal. ou p. métaph. Ces tortueux corridors qu'on appelle les rues de Rome (VEUILLOT, Odeurs de Paris, 1866, p. 456). Il [le vent] avait comme coupé les nuages en corridors qui s'enfonçaient jusqu'à toucher le flanc de la montagne, le ciel noir, le fond de la vallée (GIONO, Batailles, 1937, p. 44) :
3. Le langage moderne a déshonoré (...) la simplicité. C'est au point qu'on ne sait même plus ce que c'est. On se représente vaguement une espèce de corridor ou de tunnel entre la stupidité et l'idiotie.
BLOY, Le Désespéré, 1886, p. 96.
2. Au fig., usuel. Moyen d'accès à quelque chose. Son cellier et sa basse-cour étaient les corridors de la députation (J. VALLÈS, Réfract., 1865, p. 69).
3. Argot
a) Gossier. Se rincer le corridor. Boire (d'apr. FRANCE 1907). Astiquer le corridor. Manger et boire (d'apr. RIGAUD, Dict. jargon parisien, 1878, p. 98).
b) Bouche. Cocotter du corridor, du bec (NOUGUIER, Notes manuscr. Dict. Delesalle, 1900, p. 72). Repousser du corridor, du tiroir (DELVAU 1866, p. 339). Rebouiser du corridor (VIRMAITRE, Dict. arg. fin-de-s., 1894, p. 144). Avoir mauvaise haleine.
Rem. Seule l'expr. se rincer le corridor (synon. la dalle) semble être encore d'usage.
B.— Emplois spéc. [P. anal. de forme et/ou de fonction]
1. FORTIF. Chemin couvert. Corridor de contrescarpe; corridor de ronde.
2. MAR. Galerie de l'entrepont (d'apr. Lar. 20e et QUILLET 1965). Espace libre pour le passage. Il y a grand intérêt à garder, derrière le cofferdam [d'un croiseur], un corridor destiné à faciliter le remplissage de ce caisson (CRONEAU, Constr. navires guerre, t. 1, 1892, p. 209).
3. THÉÂTRE. Passerelle de service, à droite ou à gauche des cintres. Dans cet espace le machiniste va installer les services du Cintre qui se composent de deux parties : les corridors et le gril (MOYNET, Machinerie théâtr., 1893, p. 33).
4. GÉOGR.
a) Passage étroit déterminé par un accident de terrain. Synon. couloir. Les glaciers usés de soleil et de pluie coulaient à pleins torrents dans d'étroits corridors encombrés de roches énormes (GIONO, Chant monde, 1934, p. 295).
b) Bande de territoire qui sert de dégagement à une enclave, territoire qui sert de lieu de passage. Corridor polonais. Synon. couloir de Dantzig.
P. ext., ASTRONAUT. Corridor de lancement. ,,Zone qu'utilise la trajectoire de départ d'un engin spatial`` (A. ADLERBLUM, Vocab. de l'astronaut., fasc. 1, Québec, Ministère des affaires culturelles, 1972, p. 16). Corridor de rentrée. ,,Zone qu'utilise la trajectoire de retour d'un engin spatial avant et pendant sa pénétration dans l'atmosphère terrestre`` (A. ADLERBLUM, Vocab. de l'astronaut., fasc. 1, Québec, Ministère des affaires culturelles, 1972, p. 16).
Prononc. et Orth. :[]. Pour FÉR. Crit. t. 1 1787 et pour GATTEL 1841, on prononce r forte. ,,Colidor, que disent certaines gens du peuple, est un provincialisme et un barbarisme`` (GUÉRIN 1892); cette prononc. est déjà signalée par D'HAUTEL 1808. Cf. VERLAINE, Corresp., t. 1, 1869-96, p. 78 : les portes, les collidors (...) tout est petit. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1611 corridor « passage couvert établi derrière les murailles d'un ouvrage de fortification » (COTGR.); 2. 1636 corridor « couloir dans un appartement, une maison » (MONET). Empr. à l'a. ital. corridore « passage étroit entre un local et un autre », attesté dep. début XVIe s. (Guicciardini ds BATT.; ital. mod. corridoio), proprement « lieu où l'on court », dér. de correre (courir). Fréq. abs. littér. :1 449. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 559, b) 3 596; XXe s. : a) 3 088, b) 1 046. Bbg ADLERBLUM (A.). Vocab. de l'astronaut. Québec, 1972, p. 16. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 57. — HOPE 1971, p. 183. — SAR. 1920, p. 20. — WIND 1928, p. 126, 196.

corridor [kɔʀidɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1611; de l'ital. corridore « passage étroit entre un local et un autre ».
1 (1636). Passage couvert mettant en communication plusieurs pièces d'un même étage. Couloir, galerie. || Long, étroit corridor. || Corridor obscur, sombre. || Au fond du corridor, à droite.
1 Ici s'offre un perron, là règne un corridor (…)
Boileau, l'Art poétique, I.
2 Nous enfilâmes à droite, au rez-de-chaussée, un long corridor qu'éclairaient de loin en loin des lanternes de verre accrochées aux parois du mur (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. VI, p. 50.
3 Il avait pris à gauche, un long corridor. Il tourna deux fois, la première encore à gauche, la seconde à droite. Le corridor s'allongeait toujours, se bifurquait, resserré, lézardé, décrépi, de loin en loin éclairé par une mince flamme de gaz (…)
Zola, l'Assommoir, t. I, II, p. 66.
3.1 Il se trouve à l'extrémité d'un corridor obscur, sur lequel donnent plusieurs portes. À l'autre bout se devine l'amorce d'un escalier, qui s'élève dans le prolongement du corridor et se perd vite dans le noir.
A. Robbe-Grillet, Dans le labyrinthe, p. 54.
REM. Dans ce sens, le mot connaît, notamment au XIXe s., l'altération populaire collidor (ex. in H. Monnier, Scènes populaires : « le gros caniche du collidor », p. 21).
Théâtre. Balcon suspendu à droite ou à gauche des cintres.
(1611). Par anal. de forme. Fortif. Passage couvert. || Corridor de contrescarpe.
Par métaphore. Voie de passage (→ Couloir, passage, tunnel).
4 L'avenir (pour E. Bovary) était un corridor tout noir, et qui avait au fond sa porte bien fermée.
Flaubert, Mme Bovary, I, IX.
2 Passage étroit dans un accident de terrain.Délimitation géographique faisant communiquer une enclave avec l'extérieur. Couloir. || Le corridor polonais (1918-1939).Tout passage entre deux ensembles caractérisés géographiquement.
5 Ce pays de Syrie et de Palestine a toujours, au cours des siècles, été un corridor. Du nord au sud, du sud au nord, les invasions ont déferlé sur lui, cependant que, de la Méditerranée vers les pays de l'Euphrate, il est aussi un passage obligatoire.
Daniel-Rops, le Peuple de la Bible, I, p. 20.
Par ext. (Astronaut.). || Corridor de lancement : zone qu'utilise la trajectoire d'un engin spatial lors de son lancement. || Corridor de rentrée : zone qu'utilise la trajectoire d'un engin spatial lors de son retour sur la terre.
3 Fam. Gosier, dans la loc. se rincer le corridor (→ Se rincer la dalle, le lampas). Boire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Corridor Vc — ( Corridor 5c ) is a branch of the fifth Pan European corridor. The path of the corridor is presently the European route E73, and a new highway is being constructed as part of the upgrade of the corridor. Vc connects Budapest in Hungary to the… …   Wikipedia

  • Corridor 7 — Разработчик Capstone Software Издатели Intracorp Entertainment GameTek Даты выпуска …   Википедия

  • Corridor 8 — or Corridor 8: Galactic Wars , was the planned sequel to the first person shooter video game Corridor 7 . The game was in development but was never finished because the developer, Capstone Software, went bankrupt along with their parent company …   Wikipedia

  • Corridor V — may refer to: Corridor V (Appalachian Development Highway System) Corridor V (Pan European corridor) This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an internal link led you here, you may wish to change …   Wikipedia

  • Corridor I — may refer to:* Corridor I (Pan European corridor) * Corridor I (Appalachian Development Highway System) …   Wikipedia

  • Corridor X — may refer to Corridor X (Appalachian Development Highway System), part of Interstate 22 in the United States Pan European corridor X, one of the Pan European corridors This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an …   Wikipedia

  • Corridor — Cor ri*dor (k?r r? d?r or d?r), n. [F., fr. Itt. corridpore, or Sp. corredor; prop., a runner, hence, a running or long line, a gallery, fr. L. currere to run. See {Course}.] [1913 Webster] 1. (Arch.) A gallery or passageway leading to several… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Corridor — Corridor, der schmale Gang zwischen einer Reihe von Zimmern, nach welchem jedes derselben seinen Ausgang hat. Ost führt der Corridor nach einem größern Vorsaale, (Vestibule), doch muß er dann wie dieser eine Thüre zum Verschließen haben …   Damen Conversations Lexikon

  • corridor — 1590s, from Fr. corridor (16c.), from It. corridore a gallery, lit. a runner, from correre to run, from L. currere (see CURRENT (Cf. current)). Originally of fortifications, meaning long hallway is first recorded 1814 …   Etymology dictionary

  • corridor — CORRIDOR. s. m. Espece de gallerie estroite qui sert de passage pour aller à plusieurs appartements. En termes de fortification. C est ce qu on appelle plus ordinairement, Chemin couvert, Le corridor regne autour de la place & des demi lunes, & a …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.